La plagiocéphalie

Qu’est ce que la plagiocéphalie ?

La plagiocéphalie est une déformation crânienne conduisant à un aplatissement du crâne chez le nourrisson. Plus communément elle est appelée « le syndrome de la tête plate ».

Il existe 2 types de plagiocéphalie:

  • La plagiocéphalie non synostosique ou fonctionnelle: c’est la plus courante, elle donne des formes de crâne différentes et nécessite une prise en charge ostéopathique le plus souvent ; 
  • La plagiocéphalie synostosique ou craniosténose: rare, elle nécessite une prise en charge médicale rapide et des examens radiologiques puisque la croissance du crâne est interrompue.

    Nous aborderons uniquement la Plagiocéphalie Fonctionnelle (PF) dans cet article.


Un peu d’anatomie

A la naissance les os du crâne ne sont pas encore soudés entre eux. Les jonctions entre chaque os sont appelées « sutures » et ne sont pas totalement fermées à certains endroits: ce sont les fontanelles, espace membraneux donc mou au toucher.

Les fontanelles sont au nombre de 6 et se renferment progressivement après la naissance.
Les plus connues sont la fontanelle antérieure (« bregma ») et la fontanelle postérieure (« lambda »).
Lors de l’accouchement, le toucher vaginal permet de savoir dans quelle position se présente le bébé puisque ces 2 fontanelles ont des formes différentes.
La fontanelle antérieure (« bregma ») est la plus saillante, elle a la forme d’un losange et il est possible de la sentir sur le crâne du bébé.
La deuxième fontanelle palpable est la fontanelle postérieure (« lambda »), elle a une forme de triangle.

Les fontanelles sont très importantes puisqu’elles vont permettre l’accroissement du cerveau jusqu’a 2 ans après la naissance.
Leur malléabilité rend donc possible la croissance des masses cérébrales (=cerveau).

unnamed

Est ce dangereux de toucher les fontanelles et quand se referment-elles?

Bien que d’aspect mou, les fontanelles sont très solides, elles sont comme des joints permettant l’expansion du cerveau. Le crâne du bébé est capable de supporter les fortes contractions pendant l’accouchement grâce à ces fontanelles!
Il est donc normal de les sentir lorsque vous touchez le crâne de votre bébé et ceci ne doit pas vous inquiétez. De plus le pédiatre ou la sage femme vérifient leur aspect et le développement du crâne à chaque visite de contrôle!
Vous pouvez donc caresser et laver les cheveux de votre bébé sans inquiétude.

Les fontanelles subissent les mêmes pressions que les poumons de votre bébé, ainsi il est possible de voir la fontanelle antérieure (« bregma ») par exemple, se bomber légèrement lorsque votre bébé pleure, crie ou tousse.

Les fontanelles vont se refermer progressivement jusqu’à 24 mois (la dernière étant la fontanelle antérieure « bregma »).

14581f48fe_50147386_schema-fontanelle-2


Comment se développe la plagiocéphalie ?

Votre bébé passe les premiers mois de sa vie le plus souvent allongé sur le dos.
La gravité et le poids de sa tête vont avoir un impact sur le développement de son crâne.
Les torticolis sont à l’origine de nombreuses plagiocéphalies (PF). Si votre bébé tourne toujours la tête du même côté, l’arrière de son crâne va subir un appui persistant, ce qui peut impacter la forme de la tête et en créer un aplatissement.
Il n’est pas écarté que la vie intra utérine ait un impact sur le développement des plagiocéphalies: position dans le ventre, jumeaux etc.
L’accouchement joue aussi un rôle puisque l’utilisation d’instruments (forceps, cuillères, ventouses) va avoir un impact sur le crâne du bébé.

images


Quand consulter ?

Le plus tôt possible !
Au moindre doute vous pouvez consulter un ostéopathe ou un kinésithérapeute qui détermineront quelle est la prise en charge la plus adaptée.

Idéalement une consultation d’ostéopathie est à prévoir après la naissance de votre bébé afin d’agir en prévention et d’analyser le corps dans sa globalité.
Le crâne étant plus malléable à la naissance qu’à 6 mois de vie, il est plus à même de réagir positivement aux traitements manuels.


Traitements

Ostéopathes et kinésithérapeute travaillent en complémentarité dans la prise en charge de la plagiocéphalie (PF).
Le kinésithérapeute va effectuer un travaille de rééducation (dans le cas d’un torticolis par exemple), tandis que l’ostéopathe va investiguer tout ce qui peut gêner la mobilité du bébé et se répercuter sur son crâne (tout le corps est donc analyser!).

Attention le traitement résulte d’un travail de continuité dans lequel plus de 50% est réalisé chez vous, à la maison, via le portage, la stimulation, la positon ventrale etc !

Bien sûr cela ne dispense pas les consultations chez un pédiatre qui va s’assurer qu’aucune pathologie organique n’est à l’origine d’une malformation crânienne.

Capture d’écran 2020-05-20 à 00.13.43


Quelques conseils

  • Il est recommandé de mettre votre bébé sur le ventre 20 min/j sous surveillance à partir du 2e mois de vie. Cela va lui permettre de ne pas avoir d’appui sur son crâne et de développer ses muscles cervicaux (les muscles lui permettant de relever la tête!) ;
  • Il est aussi important de stimuler la rotation de la tête de votre bébé avec des objets lumineux ou sonores afin qu’il ne soit pas toujours en appui sur le même côté du crâne ; 
  • Lors de la mise au sein ou au biberon, le fait d’alterner à droite et à gauche va permettre de stimuler les rotations de la tête de votre bébé ; 
  • Tout ce qui va immobiliser votre bébé est à limiter (type: cocoona baby, transat etc);
  • Le portage est aussi extrêmement important puisqu’il va soulager la gravité sur la crâne du bébé et lui permettre de renforcer sa musculature.


Quelles répercussions sur le développement ?

Le crâne va guider le développement de la face et de la colonne vertébrale.
Ainsi, il semblerait qu’une plagiocéphalie (PF) non traitée puisse entrainer (liste non exhaustive) :

  • Des problèmes posturaux de types scolioses ; 
  • Des troubles de l’articulation de la mâchoire et du développement des dents ; 
  • Des troubles de la langue à l’origine de problèmes orthophoniques ;
  • Des troubles ORL à l’origine d’otites chroniques par exemple ;
  • Des troubles digestifs (reflux), etc.

Il est important de noter que la plagiocéphalie (PF) n’entraine pas de trouble du développement neurologique et moteur (à l’inverse de la craniosténose, non traitée dans cet article) puisque le cerveau va trouver le moyen de grossir d’une manière ou d’une autre.

Ainsi la plagiocéphalie (PF) n’a pas de signe de « gravité » en terme de pronostic vital mais aura des répercussions sur le système musculo-squelettique.

Plus la prise en charge est rapide plus les résultats seront notables.
Le crâne d’un bébé d’un mois sera plus malléable et donc plus adaptable que le crâne d’un bébé de 6 mois !

Rappelons que l’esthétisme du crâne (la forme) n’est pas le critère d’une bonne prise en charge. Votre bébé peut garder des zones « plates » au niveau du crâne bien que toute la mobilité ait été redonnée. Ceci s’explique par le fait que les sutures crâniennes se referment rapidement d’ou l’intérêt d’agir le plus tôt possible!



Laura Enos et Cécile Iglicki Ostéopathes

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :