Enfants: la position en W 

Description de la position

Les genoux sont pliés et les jambes sont orientées de chaque côté vers l’extérieur. Les fesses, l’intérieur des genoux et les malléoles internes sont en contact avec le sol. Ceci forme un W. 

+

++

Pourquoi les enfants s’installent dans cette position ?

Cette position: 

-élargit la base d’assise : les fesses sont posées au sol

-immobilise le bassin entre les deux cuisses 

Ceci crée une stabilité plus grande chez l’enfant et demande moins de force aux muscles de la colonne vertébrale pour garder l’équilibre.

+++

Les effets négatifs de cette position sur le développement psychomoteur 

-La pression exercée sur les genoux et les chevilles est importante et sur-sollicite les ligaments au niveau des articulations –> ceci peut créer des douleurs articulaires et ligamentaires et gêner à la marche.

-Les hanches sont en rotation interne forcée et entraine une fermeture du bassin –> ceci peut être à l’origine de trouble de la marche et de troubles digestifs.

-Les rotations de la colonne vertébrale sont limitées –> l’enfant n’investigue pas tout ce qu’il y a autour de lui et ne va pas chercher les objets qui l’entourent avec ses mains –> ceci peut gêner le développement de la motricité fine (utilisation de toute la main et des doigts).

-Les muscles de la colonne vertébrale ne sont pas assez sollicités et donc pas assez musclés –> ceci peut entrainer des douleurs au dos et un manque de tonicité au niveau postural –> il peut y avoir une perturbation de l’équilibre et du centre de gravité.

+++

+++

Quand s’en préoccuper ?

Si cette position est transitoire et que votre enfant change souvent de position, il n’y a pas de préoccupation particulière à avoir. Il est normal d’expérimenter de multiples positions. 

En revanche si votre enfant passe la majorité de son temps dans cette position et a du mal a accepter une autre position il est préférable d’intervenir.

+++

Comment faire pour que votre enfant ne s’installe plus en W ?

Il faut reprendre votre enfant à chaque fois qu’il s’assoit en W et lui montrant les options qui s’offrent à lui: 

+++

Il est aussi possible de donner des noms aux positions pour que votre enfant image ces dernières. 

Par exemple dans la position du papillon: le mouvement des cuisses qui bougent représente les ailes du papillon lorsqu’il vole.

Vous pouvez demander à votre enfant de faire le papillon dans la journée pour qu’il trouve cette position ludique et amusante.

Il est aussi bien que vous reproduisiez (avec les frères et soeurs aussi) la position afin que votre enfant ait un exemple.

+++

Qui consulter en cas de besoin ?

Si malgré vos efforts votre enfant continue la position en W, vous pouvez vous orienter vers un/une psychomotricien/ne qui effectuera un bilan afin de détecter d’éventuels troubles du développement psychomoteur. 

Il est aussi recommandé de consulter un ostéopathe afin de voir si rien ne gêne la mobilité du bassin et de la colonne. 

+++

Laura Enos et Cécile Iglicki Ostéopathes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :